TÉMOIGNAGE

 

 

Chevallier, affecté aux cuisines d’août 1960 à juillet 1961 se rappelle, le LT Dumas commandait le DTO de Fort-Flatters. 

Le mess était administré par un S/C dont le nom m’échappe et le S/C Rousseau.  Il y avait le 1ère classe Adam qui était cuisinier/pâtissier, à cette époque ses parents tenaient le restaurant La Wantzenau près de Strasbourg.

Une chaleur accablante, on buvait beaucoup d’eau et on prenait 24 comprimés de sel par jour pour lutter contre la déshydratation quand on travaillait aux cuisines.  Le soir pour dormir il fallait mouiller les draps.

La nourriture était très bonne, les repas très bien programmés et de bon goût pour une base située au milieu du désert.

J’ai passé l’examen du certificat élémentaire, branche 68 Cuisinier, session des 6 et 7 décembre 1960, Centre d’ Examen de Fort-Flatters sous le Président du Jury LT Dumas avec les membres S/M Pizzuto et S/C Rousseau.

Il y avait aussi les tours de garde comme tout le monde y compris le soir du réveillon de Noël 1960.  Enfin de bons souvenirs gravés dans la mémoire, et puis la pluie et là un torrent, début 1961, un vrai lac et deux jours après plus rien, sec partout, c’était impressionnant. 

Le bordj de la Légion Etrangère n’était pas très loin et les légionnaires étaient aussi des clients du mess des sous/officiers.

J’ai quitté Fort-Flatters pour  le mess des sous/officiers de la Base Aérienne 148 d’Hussein Dey où j’avais un camarade, Sarbat, qui était originaire de Propriano en Corse.

 

 

- - - - - -